fren
[do_widget id=icl_lang_sel_widget-5]
Le Sanctuaire Fushimi-Inari
Le Sanctuaire Fushimi-Inari
Reading Time: 5 minutes

Le Sanctuaire Fushimi-Inari

Et ses 10’000 toriis

Le sanctuaire Fushimi-Inari est situé sur la montagne Inari à Kyoto d’où son nom Fushimi-Inari.

C’est entre des toriis vermillon que se dessine et s’étend ce magnifique et immense sanctuaire sur la montagne Inari. La balade commence en contrebas avec un temple shinto suivi, à l’arrière, du début d’une suite de petits toriis qui, progressivement, nous amènent à de plus grands toriis marquant le commencement de l’ascension au sommet Inari.

Tout le long de la montée, en plein milieu de la forêt, nous sommes accompagnés par ces toriis et par de gigantesques arbres qui nous font progresser, par moment, en pleine forêt. Arrivé au somment, après avoir vaincu ces milliers de marche qu’une vue sur tout Kyoto et ses alentours nous y attend.

Entre jour et crépuscule, le Sanctuaire Fushimi-Inari vis différente ambiance que tu pourras choisir car celle du jour n’est pas la même que celle de la fin de journée.

Le Sanctuaire Fushimi-Inari

Le sanctuaire Fushimi-Inari et ma visite

Ma visite au sanctuaire Fushimi-Inari s’est fait en fin de journée lors de ma dernière journée à Kyoto. Mon idée était de me retrouver dans cet endroit avec peu de personnes aux alentours, chose faite. Je voulais pouvoir m’imprégner de l’endroit sans toute une foule à mes côtés car je ne suis pas à l’aise dans les foules. Et aussi, il est vrai que lorsque je me rends dans des temples, j’aime prendre mon temps pour ressentir au maximum les bonnes énergies qui y règnent afin de me ressourcer.

Arrivé en fin de journée avec encore passablement du soleil, le crépuscule c’est très vite manifesté. Voir le coucher du soleil depuis le sommet de la montagne Inari était juste magnifique surtout dans un endroit si mystique.

Toutefois, il a fallu que je redescende avant qu’il ne fasse pas trop noir. Cependant, n’ayant pas pris de photos à ce moment-là, à cause de la luminosité, j’ai décidé de retourner le lendemain matin et quand je suis arrivée, je n’aurais pas pensé me retrouver avec un monde, ce, même le matin.

Alors, j’ai commencé à faire ma série de photos en contrebas, le long des petits toriis, car je n’avais, malheureusement, pas le temps de remonter pour prendre en photos les grands toriis (cela sera pour une prochaine fois), un train m’attendait.

Le Sanctuaire Fushimi-Inari

Durant mon shooting photo, je n’aurais pas pensé avoir une occasion de prendre en photo une partie de la lignée des toriis sans aucune personne sur mes clichés.

Comment cela s’est-il passé ? En remontant pour trouver un endroit où il n’y avait personne, j’ai repéré un autre photographe, alors je me suis mise directement à côté de lui, et nous avons été rejoins par un autre photographe.

C’est donc, sans le vouloir qu’à nous 3 nous avons formé une barrière bloquant, ainsi, tout un groupe de personnes qui arrivait derrière nous. Cela m’a, donc, permis de faire les photos qui illustrent l’article.

J’avais très envie de visiter cet endroit malgré que cela soit un lieu très touristique. Mais lorsque que je suis arrivée sur place, j’ai rencontré des personnes qui m’ont raconté l’origine des inscriptions écrites en japonais sur les toriis. Je dois dire que dans un premier temps, j’ai été quelque peu déçue.

Le Sanctuaire Fushimi-Inari

Sauf qu’après avoir réfléchis et avoir discuté avec des locaux, je me suis rendue compte que ma première image avait été faussée. En effet, ce sont des dons que des gens ou encore des sociétés ont fait pour le sanctuaire en offrant un torii dans les croyances du shintoïsme amenant prospérité et gratitude à la personne qui le fait.

Contrairement à l’idée que j’ai eu au départ, je vois cela comme étant positif. Comme quoi, la première idée n’est pas forcément toujours la bonne.

Après coup, c’est un endroit que j’ai beaucoup aimé et que j’aurais encore du plaisir à revoir si je retourne à Kyoto.

Le Sanctuaire Fushimi-Inari

Histoire du Sanctuaire Fushimi-Inari

Fondé en 711 par HatanoIroko à l’ère Nara Durant la période Wadô (708-715), la superficie du sanctuaire de Fushimi-Inari est de 870’000m2 qui est le plus grand sanctuaire dédié à la déesse Inari invoquée pour procurer la richesse, la chance et le prospérité.

La couleur vermillon ou rouge-orangé fait référence à la terre et, également, à l’importance de la vie et de la foi. Cette couleur est à l’origine de la couleur des divinités du taoïsme chinois et est réputé pour être un puissant talisman.

Depuis l’ère Edo, les personnes qui ont vu leur voeu se réaliser ont pour coutume d’offrir un nouveau torii au sanctuaire avec la date, le nom de la personne ou du groupe indiqué à l’arrière.

Qu’est-ce que c’est un torii ?

C’est un portail japonais que l’on retrouve à l’entrée des sanctuaires Shinto. Il est dit que lorsque l’on le traverse, il faut revenir dans l’autre sens pour retourner dans le monde réel car en passant le portail, on entre dans le monde spirituel.

Qu’est-ce que j’aimé à Fushimi-Inari ?

J’ai aimé, principalement, le cadre, le fait que ce sanctuaire soit situé dans une forêt et sur une colline. La nature est ce que j’aime le plus, alors le fait de m’être baladée dans ce sanctuaire en plein milieu de la forêt cela m’a beaucoup plu.

C’est un endroit qui aspire à la tranquillité, à l’apaisement et, ce, malgré l’attrait touristique de ce lieu. C’est pourquoi je t’invite à t’y rendre et t’approprier de ce lieu par rapport à toi-même. On voit tous et on vit tous les choses différemment.

Infos de voyage

Infos de voyage

J’y ai séjourné en : Septembre 2019

: Kyoto

Pays : Japon

Looking for the English version?

Do you want to read the article in English? 

Désirez-vous lire l’article en anglais?

>>>>> The Fushimi-Inari Sanctuary – Kyoto Japan <<<<<

Plus d'information?

Besoin de plus d’information?

Visitez leur site internet

>>>>> Fushimi-Inari Taisha – Site internet officiel <<<<<

Medersa Ben Youssef – Marrakech – Maroc

Medersa Ben YoussefMon expérienceLa Medersa Ben Youssef a été un magnifique endroit à Marrakech pour lequel j'ai eu beaucoup de plaisir à visiter pendant mon séjour dans la ville rouge....

Au fil de l’eau – Cascade de la Sauflaz – Champéry – Suisse

La cascade de la Sauflaz - Champéry Suisse  Mes premières photos longues poses Pourquoi ne pas monter pour prendre un peu de fraîcheur ? En rejoignant la cascade de la Sauflaz à...

Le Jardin Secret à Marrakech – Maroc

Le Jardin Secret Mon expérience C'était une journée culturelle que j'avais décidé de faire, après avoir fait du shopping dans les soucks j'avais besoin de découvrir Marrakech avec ces...

Le Deck Bar à Chexbres – Suisse

Le Deck Bar   Mon expérience  Alors que je faisais découvrir la région à un ami venu tout droit du Brésil, il m'a demandé d'aller au Deck Bar à Chexbres tant connu à l'international. Il...

Ko Samui Elephant sanctuary

Ko Samui Elephant SanctuaryEn septembre 2018, alors que j'étais en Thaïlande, à Ko Samui, j’ai découvert qu’ils avaient ouvert le sanctuaire d'éléphants sur l’île du nom de Ko Samui...

5 mois entre l’Australie et l’Asie du sud-est comme premier voyage solo

Reading Time: 3 minutes Voyager seule a tout changé tel que, essentiellement, ma vision de la vie. Sortir de ma zone de confort a été la meilleure chose que je n’ai jamais faite dans ma vie….

Le Grand Palais – Bangkok – Thaïlande

Le Grand Palais Mon expérienceJ’ai été deux fois au Grand Palais à Bangkok et, cela a été un agréable moment, à chaque fois que j’y suis allée. J’essaie toujours de m’imprégner du cadre et de l’ambiance quand je visite un endroit et c’est ce que j’ai fait, à nouveau,...

Mike Horn Vouloir toucher les étoiles

Vouloir toucher les étoiles, un livre de Mike Horn Avis sur le livre  Le titre résume très bien tout le livre qui est à l’image de l’homme qui l’a écrit. Mike Horn Vouloir toucher les...

Jardin Majorelle à Marrakech – Maroc

    Jardin Majorelle Marrakech Mon expérience  A peine ai-je mis les pieds dans ce jardin que je me suis sentie dans un tout autre univers de part son calme mais surtout par...

PBP Hostel Kyoto Japon

  PBP Hostel Kyoto Pourquoi j’ai choisi cet auberge? Je recherchais une auberge à Kyoto alors que je me trouvais à Tokyo. J’en ai vu beaucoup mais je n’avais pas remarqué...
Share on
Facebook
Twitter
LinkedIn
RSS
Follow by Email
error: Content is protected !!